Visite de Faro en 3 jours

Jour 1

Visitez l’Algarve avec nous ! Découvrez la région entière à travers notre visite de Faro en 3 jours. Pour commencer, nous borderons les côtes pour se diriger vers les coins occidentaux reculés de la région. Nous nous déplacerons ensuite vers l'Est à travers les régions montagneuses jusqu'à atteindre la frontière espagnole. Enfin, nous redescendrons à nouveau vers les côtes pour revenir vers la région de Faro.

La grande majorité des touristes sont attirés par l'Algarve pour ses superbes plages, ses chaudes nuits d'été, ses terrains de golf luxueux et ses caractéristiques naturelles stupéfiantes qui promettent de laisser ses visiteurs impressionnés. Tandis que l’Algarve gagne en popularité dans le monde entier, une partie de la région reste néanmoins inexplorée ; Faro, la passerelle de l’Algarve.

Faro est généralement la première étape des voyageurs ; Et pour cause, c’est bien là que se situe l’aéroport international. Cette ville, sous-estimée, est en fait la Capitale de l'Algarve mais reçoit malheureusement beaucoup moins d'attention que ses villes touristiques voisines situées à l'Ouest. J'ai décidé que Faro méritait plus qu’une simple visite éclair. J’atterrissais à 10h15 dans le Sud du Portugal pour la première fois avec une valise et un plan afin de me repérer dans les villes de l’Algarve.

Nous étions fin septembre et la température était encore assez chaude pour se baigner. J’avais le choix : prendre un taxi pour la plage ou le centre-ville. Par souci de commodité, j'ai opté pour cette dernière option et me suis directement dirigé vers une auberge de luxe, Opus_One, mon pied-à-terre pour les deux prochains jours.

Après y avoir fait connaissance avec les hôtes et déposé mes affaires, j’étais prêt pour ma promenade matinale. En moins de cinq minutes je me suis rendu devant Igreja Carmo, une Église baroque datant du 18ème siècle et construite grâce à l’Or brésilien. La première chose qui a attiré mon attention était les châssis de fenêtre jaune vifs, contrastant fortement avec la façade rouille du monument. Aussi, sur le haut des tours de l'Église se trouvaient de grands nids de cigogne, ce que je retrouvais finalement à chaque point culminant de la ville.   

Je suis alors rentré dans cette Église et fus d’autant plus impressionné par les détails qui ornait chaque mur jusqu’aux plafonds. Mon ticket d’entrée comprenait également une visite à la Capela dos Ossos (la Chapelle aux os) qui se trouvait tout juste derrière l'église. "Arrêtez-vous ici et considérez votre destin." –ai-je lu avant d’entrer dans une pièce entièrement recouverte d'os et de crânes me regardant fixement sous toutes les coutures. Ces os étaient en réalité les restes de plus de 1 000 moines exhumés dans un cimetière local surpeuplé pendant le 19e siècle. Aussi effrayant que cela puisse paraître, cette expérience vous rappelle que la vie est éphémère et que notre destin se trouve entre ces murs.

Ensuite, j’ai rejoints la route pour aller à la Marina de Faro, où beaucoup de locaux amarrent leurs bateaux. D'ici, j'ai marché jusqu’à la Vieille Ville pour arriver à Arco da Vila. J'ai été accueilli par le Saint patron de la ville, St. Thomas d'Aquin, dont la statue gisait sur le haut de cet arc néoclassique pour marquer l’entrée du quartier gothique connu sous le nom de Vila a Dentro.

Une fois passé cet arc, j'ai trouvé la Cathédrale de Faro, un monument splendide qui, pendant l'occupation des Maures, servait en réalité de mosquée. C’est après des attaques de troupes anglaises et une vague de tremblements de terre dévastateurs, que l'Église a subi une série de rénovations qui ont changé de manière significative ses caractéristiques originelles. Le résultat est un mélange unique de renaissance et d’architecture baroque. Mais c'est au-dessus de l'horloge de la Cathédrale que la beauté est saisissante. Si vous suivez l'escalier étroit jusqu’au sommet de la Cathédrale, vous serez récompensés par les vues stupéfiantes de la ville de Faro et du Parc naturel de la Ria Formosa. Ceci est un des meilleurs points de vue de la ville et l'endroit parfait pour capturer le coucher de soleil.

J’ai senti mon estomac gronder au son des douze coups de cloches de l'Église, signe que c'était l’heure de déjeuner. Puisque j’avais en tête de me rendre au Musée de Faro, je suis tombé par hasard sur le restaurant Faz Gostos, où je me suis installé pour déguster mon premier repas portugais. Étant présentement en bord de mer, j’ai opté pour un plat de poisson. Après avoir parcouru le menu j’ai commandé une cocotte de bar avec des coques et des crevettes ; une introduction parfaite à la cuisine locale. (Veuillez noter que Faz Gostos n'est pas ouvert pour le déjeuner durant le week-end).

Mes batteries rechargées, j'ai continué ma promenade et suis allé au Musée Municipal de Faro où j'ai découvert l’Histoire de l’Algarve à travers une collection d’objets. De l'Ère préhistorique à la période néoclassique, le Musée propose une variété de thèmes. J’ai eu, pour ma part, un faible pour les grandes mosaïques romaines ainsi que le jardin de cloître surveillé par des gargouilles se cachant sur le toit.

Je suis ensuite parti découvrir le Jardim da Alameda João de Deus, plus grand jardin de la ville. Guidé par l’allée de palmiers, je suis arrivé face à une petite maison rayée avec des beaux détails islamiques. J'ai également remarqué une autre construction néo-arabe, un ancien abattoir, devenu aujourd’hui la bibliothèque principale de la ville. Mis à part les paons qui parcourent le jardin, il serait presque possible de se croire à Marrakech.

Après une promenade relaxante, j’ai choisi de me rendre au restaurant Chefe Branco pour un délicieux dîner à base de spécialités locales ; Une première journée à Faro qui se termine parfaitement.  Par chance le restaurant se trouvait sur le chemin de l’hôtel, ce qui était finalement pratique pour ne pas me perdre après quelques verres de vin.

Itinéraire pédestre du Jour 1 de cette visite


,

,

Circuit en Algarve | Visite de l’Algarve, jour 2